Les inspections d'éoliennes par drone améliorent l'efficacité et la fiabilité dans les parcs éoliens grecs

Découvrez comment les inspections d'éoliennes par drones peuvent optimiser les opérations des parcs éoliens et livrer des gains exceptionnels

By Ishveena Singh Ishveena Singh
octobre 18, 2021

Infographic Wind Turbine Inspection

Malgré les retards liés au COVID-19 et les arrêts temporaires dans la construction, l'énergie renouvelable suit son programme visant à remplacer le charbon pour devenir la plus grande source de génération d'électricité dans le monde, d'ici 2025. L'énergie éolienne devrait représenter près de 30 pour cent de tous les apports de capacité renouvelable d'ici 2025. Il est donc impératif que les propriétaires de parcs éoliens assurent un fonctionnement des éoliennes à leur pleine capacité, tout en prolongeant la durée de vie pour optimiser le retour sur investissement.

Pourquoi l'inspection des éoliennes est nécessaire

Grêle, neige, foudre, pluie, sel et poussière ne sont que quelques-uns des éléments que les composants d'une éolienne supportent au quotidien. En plus de ces contraintes environnementales, les pales des éoliennes peuvent également être endommagées par des facteurs tels qu'une charge extrême ou un défaut de fabrication menant à une dissociation. Certains défauts fréquents sur les pièces, généralement découverts au cours des inspections d'éolienne, comprennent les suivants :

  • Tour : fissure, dommages, décollement de peinture, corrosion 
  • Pale : fissure, dommage, décollement de peinture, déformation, traces de foudre, entrée d'eau
  • Nacelle : traces de foudre, fissure, dommages, corrosion, déversements d'huile, décollement de peinture
  • Moyeu : asymétrie, raccordement lâche, dommages

Wind Turbine Tower Detail

La recherche a montré qu'en l'absence d'une maintenance préventive, chaque défaillance d'éolienne peut coûter aux propriétaires jusqu'à 30 000 $ par an en réparations et pièces détachées. L'érosion du chiffre d'affaires liée aux journées de production perdues est très importante, aussi bien en raison des longs délais de livraison de composants essentiels et des événements d'arrêt planifié, qu'à cause des inspections manuelles ou au sol.

Défis liés aux méthodes d'inspection d'éoliennes traditionnelles

Généralement, les responsables utilisent deux méthodes principales pour l'inspection des composants des éoliennes :

Accès par corde ou plateforme : la méthode la plus utilisée pour l'inspection et les travaux de réparation

Inspection au sol : technique à travers laquelle un photographe utilise un téléobjectif pour capturer des images des pales

Les deux méthodes présentent des avantages et des limitations. Voici une comparaison rapide :

Accès par corde ou plateforme

Avantages

Inconvénients

Wind Turbine Manual Inspection

 

Permet d'examiner les dommages de plus près.

En général, plus de trois personnes sont nécessaires sur le site, ce qui entraîne des coûts de main-d'œuvre élevés.

Un examen plus approfondi permet de mieux évaluer la gravité et l'étendue des dommages.

Cette méthode prend du temps ; les techniciens ne peuvent normalement inspecter que 1 à 2 turbines par jour.

Possibilité d'effectuer des réparations mineures pendant l'inspection.

Comme les techniciens travaillent en hauteur, le facteur de risque et les coûts d'assurance sont élevés.

Inspection au sol

Avantages

Inconvénients

 

Wind Turbine Inspection - Ground Inspection

 

Plus sûr que la méthode d'accès par corde car le photographe reste au sol.

La qualité des données est médiocre pour les zones d'ombre et les parties des pales qui se déplacent rapidement (comme l'extrémité).

Il n'est pas nécessaire d'arrêter l'éolienne en cas de vent faible.

Étant donné que différentes configurations d'appareil photo sont nécessaires pour capturer chaque côté de la pale, cette méthode prend beaucoup de temps.

Une seule personne est nécessaire pour effectuer l'inspection

Impossible de mesurer et de localiser les dommages en raison des différents angles de prise de vue measure and locate the damages due to the different angle of capturing the images

Drones pour l'inspection des éoliennes : une nouveauté qui change la donne

Pour surmonter les principales difficultés liées à une faible efficacité, à des coûts élevés et à une qualité inadéquate des données d'inspection, de nombreux opérateurs d'éoliennes du monde entier ont commencé à utiliser des drones pour l'inspection des éoliennes.

Dans la ville grecque de Tripoli, la société « I.D.S. - Industrial Drone Services », un fournisseur de services de drone fondé en 2017 à Athènes, en Grèce, s'est associée à son client Eunice Energy Group (EEG), l'un des pionniers dans le domaine de l'énergie renouvelable en Grèce, pour utiliser des plateformes de drones DJI afin d'inspecter un parc éolien d'une capacité totale de 34,5 MW. 

M210 RTK IDS

Avec en moyenne moins de 10 heures de lumière du jour en hiver, les méthodes d'inspection traditionnelles auraient été extrêmement longues, et donc chères. Généralement, l'inspection complète d'une seule éolienne, avec des inspecteurs travaillant en hauteur, peut prendre entre 3 et 6 heures. Et cela n'inclut pas les longues procédures de sécurité ni le temps de préparation. 

Les drones RTK de DJI résistants au vent, quant à eux, peuvent inspecter entièrement une éolienne en seulement 45 minutes environ. Il a ainsi été possible d'inspecter tout le parc éolien, comptant 15 éoliennes, en trois jours. IDS a développé des méthodes d'inspection manuelles et automatisées et est l'un des meilleurs acteurs dans ce secteur. 

Découvrons plus en détail le fonctionnement de la solution…

Utilisation de drones pour l'inspection des tours d'éoliennes

La tour compte trois composants principaux : la base, les rebords (la connexion entre les pièces d'alimentation) et la connexion supérieure à la nacelle. Le drone vole autour de la tour et capture des données depuis les quatre côtés.

Les principaux problèmes généralement détectés lors de telles inspections comprennent la corrosion, les moisissures et les fuites d'huile. Il est parfois possible d'observer des fissures sur la surface de la tour près de la base.

Utilisation de drones pour l'inspection de la nacelle et du moyeu de l'éolienne

La nacelle comporte plusieurs zones qui doivent être inspectées soigneusement. En général, un inspecteur étudie les dommages occasionnés aux boulons, les fissures sur la surface, les fuites d'huile, les dommages au mât et à l'équipement météorologiques, et les parties et caches manquants ou usés. La nacelle doit être inspectée sous tous les angles.

Drone Wind Turbine Inspection M300 H20T

Utilisation de drones pour l'inspection des pales d'éoliennes

L'inspection des pales peut être effectuée de trois façons :

  • Position de la pale à 12 heures : Avec cette technique, chaque pale est positionnée manuellement vers le haut. Le drone vole manuellement ou automatiquement sur les quatre côtés, en couvrant la totalité de la surface de la pale et en maintenant la caméra dans une inclinaison à 0 degré, face à la surface verticalement.
  • Position de la pale à 6 heures : Chaque pale est positionnée manuellement vers le bas. Le drone vole manuellement ou automatiquement sur les trois côtés, en maintenant la caméra dans une inclinaison à 0 degré, face à la surface verticalement.
  • Position fixe : L'éolienne est arrêtée manuellement sur une position spécifique ou aléatoire. Le drone utilise un mode de vol de mission automatisée et vole autour des quatre côtés de la pale, en capturant des données sur toute la surface.

Comparaison entre l'inspection d'éolienne avec le drone en position 12 heures, 6 heures et fixe

Inspection des éoliennes à l'aide des drones

Position 12h

Wind Turbine Inspection 12 OClock

 Position 6h

Wind Turbine Inspection 6 OClock

Angle fixe

Wind Turbine Inspection Fixed Position

Avantages

Fond clair

Les images du bord de fuite peuvent être capturées facilement

Vol facile sans manœuvres compliquées le long de la pale

Pas d'obstruction autour de la pale

Le vol peut être effectué aussi bien manuellement qu'avec une mission automatisée.

 

Facilité d'accès

Le drone est utilisé à l'altitude minimale possible

Plus rapide, par rapport à la méthode des 12 heures

Efficacité énergétique

Meilleur contact visuel avec le drone

Pas de manœuvres compliquées le long de la pale

Les missions manuelles et automatisées sont possibles

 

Efficacité énergétique, car un seul jeu de batteries suffit généralement pour une turbine.

Extrêmement économe en temps puisqu'il n'est pas nécessaire de faire tourner les pales pendant le processus d'inspection.

Idéal pour les conditions sans vent

Inconvénients

Cela prend du temps car chaque pale doit être déplacée et arrêtée dans cette position spécifique.

Le drone doit atteindre la hauteur maximale de l'éolienne, ce qui n'est pas très efficace du point de vue énergétique.

Contact visuel gênant avec le drone en raison de l'altitude élevée.

Cela prend du temps car chaque pale doit être déplacée et arrêtée dans cette position spécifique.

Comme la tour se trouve juste derrière le bord de fuite, elle constitue un obstacle et le bord de fuite ne peut être inspecté que partiellement sous un angle diagonal.

Nécessite un plan de vol automatisé spécifique, car l'opération manuelle pourrait s'avérer assez difficile.

Le pas de la tourelle doit être réglé directement à la verticale de la pale.

Plusieurs côtés des pales doivent être inspectés à l'aide d'une tourelle orientée vers le haut.

La mission doit être planifiée très soigneusement pour éviter les obstructions.

Solutions DJI pour l'inspection des éoliennes

Matrice 210 RTK V2

Le module RTK sur le M210 V2 améliore la stabilité en vol et permet de faire voler le drone plus près d'objets en métal, comme le mât de l'éolienne. L'appareil résistant au vent bénéficie d'une protection IP43, qui lui permet de mieux s'adapter aux conditions environnementales difficiles. Dans le cas de l'inspection automatisée, le M210 RTK V2 offre un chargement et une exécution faciles de missions de vol pré-programmées.

Il est possible de monter plusieurs nacelles-caméras sur le drone, selon le besoin. La caméra avec zoom DJI Zenmuse Z30, dans une configuration à deux nacelles-caméras, permet à l'opérateur de réaliser facilement des gros plans. Avec la X5S et la X7, ainsi qu'un téléobjectif, il est possible de capturer des images RAW haute définition pour un meilleur post-traitement. La caméra thermique XT2 permet de capturer le profil thermique de la pale afin d'étudier les signes possibles de délamination ou d'entrée d'eau.

m210_v2_web_Z30+XT2.234

Matrice 300 RTK

Avec 55 minutes de temps de vol et une résistance au vent de 15 m/s, la solution de nacelle-caméra hybride M300 RTK avec H20T peut inspecter entièrement les trois pales d'une éolienne, sans que l'opérateur n'ait à changer les batteries. La plateforme est dotée d'un système d'évitement d'obstacles à 360 degrés et d'une protection IP45. Elle peut ainsi être également utilisée pour les contrôles rapides par mauvais temps. La caméra avec zoom haute définition H20T et la caméra thermique haute définition promettant les résultats les plus détaillés, le télémètre laser du M300 RTK peut être utilisé pour réaliser des calculs plus poussés.

M300 RTK + H20T

 

Optimisation des opérations d'éolienne avec des drones

Nous pouvons affirmer qu'une vue précise et en gros plan des défauts potentiels et des données de qualité, utiles pour créer des rapports d'inspection détaillés au millimètre près, peuvent aider les responsables de parcs éoliens à réduire les pertes d'efficacité et les coûts de réparations. Les drones résistants au vent de DJI peuvent être déployés dans les airs en quelques minutes, afin de recueillir des données visuelles et thermiques en très peu de temps. Les techniciens, quant à eux, restent en sécurité au sol. Une inspection des drones préventive, répétée et cohérente permet d'optimiser la production d'énergie et de fournir une énergie propre de manière plus fiable à l'humanité.

Partagez sur les réseaux sociaux:

Tags: Électricité, Énergie

Pour rester en contact et recevoir des livres électroniques, des ressources et des mises à jour de produits, abonnez-vous à notre newsletter.

Ishveena Singh
À propos de l'auteur Ishveena Singh

Ishveena Singh (she/her) is a multi-platform journalist and writer whose articles on drones and geospatial technologies have appeared in Geospatial World, GeoConnexion, MapScaping, Fluid Handling International, Women Who Drone, Geoawesomeness, and many other publications. Currently, she contributes regular news, case studies, and feature pieces to DroneDJ.com.

Before turning to the world of drones, Ishveena spent nearly a decade writing and editing for newspapers and media websites including The Times of India, Microsoft’s MSN News, Miami Herald International, and Daily Post India.

Ishveena has been named as one of the 50 Rising Stars of the geospatial industry by Geospatial Media and Communications, the creators of Geospatial World Forum and GeoBuiz Summit.

Articles connexes

Articles récents

Sécurité Publique

Les drones renforcent les opérations de recherche et de sauvetage en Croatie

La Croatie est d'une incroyable richesse culturelle et compte plus de 1 200 îles, îlots et criques. Les gens y mènent une vie active en plein air. Mais ces activités s'accompagnent de risques liés...
Lire la suite

Sécurité Publique

Les forces de police britanniques répondent aux conditions climatiques défavorables avec le DJI M300 RTK

Lorsque le sergent James Rees, un policier de 15 ans d'expérience, a pris ses fonctions actuelles de Responsable d'équipe des drones de l'Alliance au sein de la police du Devon et Cornwall et de la...
Lire la suite

Construction et arpentage

Inspection de la Tour historique Bondgate avec le Matrice 300 RTK et la P1

Lorsque des responsables ont été contraints d'entreprendre la réparation d'une porte du XVe siècle dans le nord-est de l'Angleterre, ils ont été confrontés à une énigme bien avant que le premier...
Lire la suite

Électricité | L'écosystème des drones | Inspection

Une expérience avec un drone révèle une qualité de l'air inquiétante dans la ville la plus polluée d'Ukraine

Ville la plus peuplée d'Ukraine, Kiev est souvent aussi la plus polluée, selon un récent rapport de l'indice sur la qualité de l'air et la pollution dans les villes. Cela signifie inévitablement une...
Lire la suite