Les drones renforcent les opérations de recherche et de sauvetage en Croatie

Les services croates de secours en montagne déploient des drones DJI pour protéger et servir

By Erick Razon Erick Razon
novembre 16, 2022

HGSS Case Study Key Visual

La Croatie est d'une incroyable richesse culturelle et compte plus de 1 200 îles, îlots et criques. Les gens y mènent une vie active en plein air. Mais ces activités s'accompagnent de risques liés aux terrains accidentés, comme se perdre ou se blesser en faisant de la randonnée, de l'escalade, du ski, de la spéléologie, etc. 

Pour relever ces défis, Zagreb, la capitale de la Croatie, a décidé d'accueillir l'une des plus grandes organisations de recherche et de sauvetage (SAR), le Service croate de sauvetage en montagne (HGSS). Cette organisation protège les visiteurs et les citoyens en Croatie depuis 1950 et, à ce jour, elle a effectué environ 9 000 sauvetages, dont 10 à l'aide de drones

Les missions de sauvetage menées en terrains accidentés, en particulier dans des conditions météorologiques difficiles, nécessitent des compétences et des équipements particuliers. Auparavant, il s'agissait de frondes, de raquettes, de radios, etc., mais cette boîte à outils a évolué au fur et à mesure que les groupes de sauvetage ont réalisé la puissance d’un drone sur place pour contourner les problèmes de terrain et de visibilité.

Le programme de drones du HGSS

Le service de sauvetage en montagne croate a été l'un des premiers à adopter les drones, les déployant d'abord en 2013 et créant officiellement son département de drones en 2018. Aujourd'hui, le programme de drones HGGS comprend 49 pilotes et 40 drones.

Screen Shot 2020-11-03 at 3.11.50 PM-1Le M SAN Grupa a joué un rôle essentiel dans la mise en place du programme de drones du HGSS. Il a apporté son soutien en fournissant une assistance technique et en les équipant de drones DJI

Ces yeux dans le ciel ont donné à Filip Biočić et à son équipe de nouvelles approches des missions - mais seulement s'ils pouvaient capitaliser sur les connaissances acquises et faire fonctionner ces drones efficacement. Pour résoudre ce problème, ils ont consacré une grande partie de leur attention à la mise en place d'un programme de formation, leur permettant de poursuivre leurs opérations au fil des ans et d’opérer des drones, peu importe qui est disponible.

Screen Shot 2020-11-03 at 1.47.45 PM

L'une de leurs missions les plus épiques concernait une vieille dame dont le sauvetage n'aurait pas été possible sans l'utilisation des drones. Alors qu'elle se promenait dans une forêt, elle s'est perdue et a développé une hypothermie. Elle a lutté pour obtenir une bonne réception et appeler à l'aide, et lorsqu'elle a réussi à joindre le HGSS, les coordonnées de sa position ont été transmises de manière incorrecte. Cela a entraîné des complications dans la mission de recherche et de sauvetage, et les méthodes traditionnelles de recherche et de sauvetage, telles que l'utilisation de chiens K9, n'auraient pas permis de localiser facilement la personne disparue. Ce n'est que grâce à leur solution de drone, une Matrice 210 (dernière version Matrice 300 RTK) avec un haut-parleur monté, qu'ils ont pu réussir à localiser la femme en détresse. Le temps est un facteur crucial dans les missions de recherche et de sauvetage, et les HGSS estiment qu'ils ont besoin des meilleurs outils pour sauver les gens sans perdre de temps. 

Croatian Mountain Rescue Using Drones for SAR

Drone Rescue Map

 

Récemment, DJI a lancé la Drone Rescue Map qui montre plus de 500 personnes aidées par des drones dans le monde entier. On y trouve certains des sauvetages les plus remarquables de HGSS.

 

Les drones sont un outil essentiel dans les missions de sauvetage

Aujourd'hui, les HGSS utilisent des drones principalement pour la surveillance aérienne, une intervention rapide, de nuit ou dans des conditions de faible luminosité. L'acquisition d'informations sur la situation est essentielle pour intervenir de manière efficace et efficiente lors des missions de sauvetage. De plus, ces renseignements aident à protéger les premiers sauveteurs et les équipes au sol qui bénéficient d'une meilleure visibilité de leur environnement. Voici comment le HGSS utilise les drones :

1. Intervention rapide 

Dans les missions de sauvetage, le temps est un facteur critique car des vies sont en jeu. Le HGSS utilise le Mavic 2 Enterprise Dual pour déployer et piloter rapidement le drone afin d'être le premier sur les lieux.

 

M2E of HGSS

 

 

Pesant 905 g, le Mavic 2 Enterprise est pliable, compact et portable et se glisse rapidement sur le côté d'un paquet de ceinture. Il est idéal pour une intervention rapide lors des missions de recherche et de sauvetage.

 

 
 
2. Recherche complète et sauvetage de nuit

Une fois dans la zone de recherche, la Matrice 210 V2 est expédié avec la caméra thermique Zenmuse XT2 et la caméra zoom Zenmuse Z30. Le HGSS exploite les données thermiques de nuit ou dans les zones à faible luminosité.

 

MV2 for HGSS CStudy

 

La Matrice 210 V2 (nouvelle version Matrice 300 RTK) peut scanner efficacement de vastes zones et aider à localiser les personnes en détresse, même en cas de faible luminosité, grâce à des capteurs thermiques haute résolution.

 

 

3. Surveillance aérienne

Le plus souvent, les drones sont déployés toute la journée pour scanner les zones sujettes à des accidents, dans un effort proactif pour repérer les incidents qui ne sont pas encore signalés. Les autorités locales et les médias comptent sur le HGSS comme leur équipe de drones chaque fois qu'une sensibilisation est nécessaire depuis les airs, comme lors d'un incendie à Split en 2017 où le HGSS a été déployé pour prendre des images de drones.

En moyenne, une mission de sauvetage dure environ 30 minutes, et le temps est réduit d'au moins 25 % lors de l’utilisation de drones par rapport aux outils traditionnels pour les missions de sauvetage. Cela dépend en grande partie de la complexité du terrain et des conditions météorologiques, qui sont des facteurs importants pour le temps de réponse. Depuis la mise en place du programme de drones, le HGSS a effectué un total de 10 sauvetages.

Les drones vs. les outils/équipements SAR traditionnels

OUTILS/ÉQUIPEMENT

TEMPS DE RÉPONSE MOYEN

COÛT MOYEN

ZONE COUVERTE EN 10 MINUTES

Hélicoptère

3h

8 000 € par heure

500 ha

Chiens K9

1h

100 € par heure

2 ha

Drones

1h

85 € par heure

1-20 ha

Forces au sol

1h

50 € par heure

2 ha

Ballons et planeurs

3h

120 € par heure

500 ha

Remarque : ces chiffres ne sont qu'une estimation approximative.

Il est important de noter que les drones ne remplacent pas les moyens de sauvetage traditionnels. Ils complètent principalement ces outils.
 «∘Après plusieurs années d'utilisation de drones, nous pouvons garantir que c'est le programme qui connaît la plus forte croissance au sein du CMRS. C'est aussi la technologie la plus applicable pour la protection civile. De l'utilisation de base à l'utilisation avancée des drones dans les opérations de recherche et de sauvetage, nous sommes maintenant en mesure d'effectuer toutes sortes de tâches aériennes telles que la surveillance des inondations, des incendies, l'évaluation des dommages causés par les tremblements de terre ou d'autres catastrophes" - Filip B., chef du département des systèmes sans pilote.

Prochaines étapes pour le HGSS

Avec plus de 9 000 sauvetages, le HGSS s'est forgé une réputation d'exécution de missions de sauvetage réussies, sans faille et en toute sécurité. L'amélioration de leur programme de drones est l'une de leurs principales priorités et ils sont impatients de passer à la Matrice 300 RTK et d'effectuer davantage de cartographie pour les interventions d'urgence et l'analyse post-désastre. Voir ci-dessous la carte qu'ils ont produite après avoir analysé un tremblement de terre qui a frappé la Croatie en mars 2020.

 Screen Shot 2020-11-03 at 2.55.12 PM

         

 

 

DJI s'engage à soutenir des partenaires tels que HGSS dans l'extension ou la mise au point de leurs programmes de drones. Avec l'EENA et MSAN, nous avons aidé HGSS à intégrer les drones et à adopter les meilleures pratiques. 

Romeo Quote for Croatian Mountain Rescue Case Study

 

 

Partagez sur les réseaux sociaux:

Tags: Sécurité Publique

Pour rester en contact et recevoir des livres électroniques, des ressources et des mises à jour de produits, abonnez-vous à notre newsletter.

Erick Razon
À propos de l'auteur Erick Razon

Articles connexes

Articles récents

Sécurité Publique

Les drones renforcent les opérations de recherche et de sauvetage en Croatie

La Croatie est d'une incroyable richesse culturelle et compte plus de 1 200 îles, îlots et criques. Les gens y mènent une vie active en plein air. Mais ces activités s'accompagnent de risques liés...
Lire la suite

Sécurité Publique

Les forces de police britanniques répondent aux conditions climatiques défavorables avec le DJI M300 RTK

Lorsque le sergent James Rees, un policier de 15 ans d'expérience, a pris ses fonctions actuelles de Responsable d'équipe des drones de l'Alliance au sein de la police du Devon et Cornwall et de la...
Lire la suite

Construction et arpentage

Inspection de la Tour historique Bondgate avec le Matrice 300 RTK et la P1

Lorsque des responsables ont été contraints d'entreprendre la réparation d'une porte du XVe siècle dans le nord-est de l'Angleterre, ils ont été confrontés à une énigme bien avant que le premier...
Lire la suite

Électricité | L'écosystème des drones | Inspection

Une expérience avec un drone révèle une qualité de l'air inquiétante dans la ville la plus polluée d'Ukraine

Ville la plus peuplée d'Ukraine, Kiev est souvent aussi la plus polluée, selon un récent rapport de l'indice sur la qualité de l'air et la pollution dans les villes. Cela signifie inévitablement une...
Lire la suite